L'inimitable, merveilleuse, ensorcelante Juana Molina a rejoint Crammed, et nous sommes ravis de faire paraître son nouvel album, le somptueux Wed 21. Juana qui, "à l'instar de Brian Wilson ou Kevin Shields, parvient à marier les éléments les plus excentriques avec des mélodies presque aussi accessible que de la pop conventionnelle" (Rolling Stone US), a été qualifiée par Les Inrockuptibles de "génie pur", ayant accédé "à une dimension rarement fréquentée par le commun des mortels : celle de la pure musique".

Née en Argentine, Juana Molina a grandi dans un environnement musical. Son père, le fameux chanteur de tango Horacio Molina, lui donne ses premières leçons de guitare lorsqu'elle a cinq ans. Sa mère, l'actice Chunchuna Villafañe, est une mélomane éclectique, qui l'initie aux mystères de sa collection de disques. 

Suite au coup d'état de 1976 et à l'installation de la dictature militaire, la famille Molina quitte le pays et part vivre en exil à Paris. Durant ce séjour qui durera six ans, la teenager Juana apprend évidemment le français, et élargit singulièrement ses horizons musicaux, notamment grâce à l'écoute assidue de certaines émissions de Radio France, qui diffusent des musiques extra-européennes.

Lorsque Juana retourne en Argentine, elle est déterminée à devenir musicienne, et souhaite trouver un gagne-pain pas trop accaparant, qui lui laisse le temps libre dont elle a besoin pour travailler sa musique. Il se trouve qu'elle a un talent pour les imitations, elle décide d'examiner les programmes de la télé argentine et identifie une émission à laquelle elle pense pouvoir collaborer. Elle y va au culot, obtient une audition, elle est engagée sur le champ. Sa popularité connaît une ascension météorique. Trois ans plus tard, on lui offre sa propre émission ("Juana et ses sœurs"), dans laquelle elle invente et interprète une galerie de personnages stéréotypés et désopilants. L'émission cartonne, elle est diffusée dans de nombreux pays latino-américains, et Juana se retrouve dans la peau de l'humoriste la plus populaire d'Argentine.

Sept après ses débuts télévisuels, Juana est enceinte. Elle connaît une grossesse difficile, et se voit forcée de passer quelques semaines au calme. Elle prend un peu de recul, et se dit: "tout cela est bien amusant et gratifiant, mais ce n'est pas du tout ce que je voulais faire dans la vie". Elle prend alors la décision courageuse de mettre définitivement fin à l'émission et à sa carrière de comique (de nombreux Argentins le lui reprocheront pendant de nombreuses années), et de se remettre d'arrache-pied à la musique. Elle écrit et enregistre des chansons, fait paraître son premier album en 1996. L'accueil est plutôt froid: les fans se rendent au concert en s'attendant à s'esclaffer, mais ils ont du mal à comprendre ce nouveau sketch et ce personnage de chanteuse qu'incarne Juana (elle n'arrête pas de chanter, et le gag n'arrive jamais…).

Malgré ces difficultés initiales, Juana tient bon et ne revient pas sur sa résolution. Sa passion pour la musique et son talent finissent par s'imposer. Après la parution  de ses deux albums suivants (sur le prestigieux label anglais Domino), elle devient la coqueluche de la scène indie/électronique/folk qui fleurit au mitan des années 2000. L'album "Tres Cosas" figure dans la liste des 10 meilleurs albums de l'année publiée par le New York Times, des artistes tels que Will Oldham et David Byrne (qui l'invite en tournée) ne tarissent pas d'éloges, et la presse n'est pas en reste. Elle tourne beaucoup, surtout aux USA et au Japon, mais également en Europe. Sa musique comporte bien des éléments électroniques et folk, mais elle est indubitablement sans équivalent. Cela n'empêche pas qu'on la compare souvent (par paresse intelectuelle) à celle de Björk ou Beth Orton mais, comme l'écrit si bien le New York Times, Juana Molina n'imite personne, elle s'amuse beaucoup trop en étant simplement elle-même.

Après une courte pause discographique (ponctuée par l'aventure Congotronics vs Rockers), Juana Molina revient en force et s'associe avec Crammed Discs pour faire paraître le formidable Wed 21.

Juana Molina se produira en concert à travers l'Europe en novembre, et reviendra tourner tout au long de l'année 2014.

Discographie

Rara (1996)
Segundo (2000)
Tres cosas (2002)
Son  (2006) 
Un Día (2008) 
Wed 21 (2013)

News

JUANA MOLINA: new video, tours, back-catalogue reissue


To follow up on the release of her acclaimed new album, Juana Molina is releasing a second music video, and is doing an extensive series of shows this Spring & Summer



Juana Molina vient d'achever une vidéo pour illuster Sin Guía, No,  un 2e extrait de son formidable album Wed 21 (paru en novembre dernier).

Réalisé par l'artiste argentin Dr Sepian, la vidéo a été tournée en Terre de Feu, à la pointe australe du continent sud-américain. Elle s'inspire des anciens rites initiatiques du peuple Shelknam, qui figurent parmi les plus anciens habitants de la Patagonie. A la puberté, les jeunes garçons étaient envoyés dans la forêt, seuls, et devaient y accomplir une série de tâches (chasser, combattre des esprits) afin d'effectuer leur passage à l'âge adulte et d'être admis à nouveau dans la tribu.

Filmée dans des paysages à couper le souffle, cette histoire de magie et de rituels se marie parfaitement avec ce titre qui a été décrit par Pitchfork comme une chanson sinueuse et électrique qui prend l'attention de l'auditeur en otage et l'emmène dans la forêt… tandis que le magazine US SPIN la qualifiait de surréelle, hypnotique, qui s'élève en spirale vers des hauteurs obsédantes.

Juana Molina clôt ses 3 semaines de tournée US par un concert à L.A. le 27 avril, et s'embarquera bientôt pour une belle et longue tournée européenne, de mai à août, qui passera par des festivals tels que les Nuits Botanique à Bruxelles, Primavera Sound à Barcelone, Villette Sonique à Paris, Roskilde (DK), Pohoda (SK), SummerStage à New York, Rock al Parque à Bogota (Colombie), les Nuits de Fourvière à Lyon (où elle partagera la soirée avec Damon Albarn), End Of The Road (UK), ainsi que des concerts à Londres, Amsterdam, Cologne, Francfort, une série de dates françaises (voir ci-dessous), et d'autres festivals qui seront annoncés bientôt.
Details here: http://www.crammed.be/index.php?id=31#194

Par ailleurs, Crammed Discs est ravi d'annoncer la réédition digitale des quatre albums précédents de Juana Molina, Segundo (paru en 2000), Tres Cosas (2002), Son (2006) et Un Día (2008), qui sont d'ores et déjà à nouveau disponibles sur les principales plateformes, ainsi que via la boutique en ligne de Crammed.





Live Dates

18/09/2017
US
New York
21/09/2017
MX
Ciudad de Mexico
25/09/2017
US
San Francisco
28/09/2017
AF
Los Angeles
UnSilent Cinema - FIGat7th Plaza
30/09/2017
US
long beach CA
26/10/2017
BE
Liege
27/10/2017
DE
Cologne
28/10/2017
DK
Copenhagen
12/11/2017
NL
Utrecht

Releases

JUANA MOLINA - Un Dia
JUANA MOLINA
Un Dia
cram230[out25/08/17]
JUANA MOLINA - Wed 21
JUANA MOLINA
Wed 21
cram220
JUANA MOLINA - Halo
JUANA MOLINA
Halo
cram275
JUANA MOLINA - Un Dia
JUANA MOLINA
Un Dia
cram230

SOUNDS, Visuals & More

Contains videos & live footage, free mp3s & streams, pictures, press quotes & clippings, and maybe even personal contributions from the artist.