"Halo"
CD/2LP/DIGITAL
1. Paraguaya
2. Sin dones
3. Lentisimo halo
4. In the lassa
5. Cosoco
6. Calculos y oraculos
7. Los pies helados

Juana Molina est une sorcière bienveillante. Voyez la pochette de ce nouvel album: un os nous regarde ! Et quand un os nous regarde, c'est toute l'histoire de la paléontologie qui nous contemple. L'os est le signe d'avoir été, c'est le reste ultime, après le passage des vautours, hyènes, rongeurs et vers. Et l'os devint levier, arme et surface à graver. Et l'os devint aussi Stanley Kubrick, ce nom inventé pour passer du singe au surhumain, des cavernes à la lune, à Jupiter et au-delà. Les anciennes légendes populaires tenaient les os mal enterrés pour responsables de la "luz mala" (la 'mauvaise lueur', connue chez nous sous le nom de will-o'-the-wisp ou feu follet), cet étrange halo qui flotte au-dessus du sol et terrorise les voyageurs nocturnes.

Mais Juana Molina est une sorcière bienveillante, et l'os qui nous occupe n'est ni sinistre ni menaçant, il veut simplement nous réconcilier avec ses semblables. Il est à la fois malicieux et sérieux, ironique, imaginatif et plutôt magique… exactement comme la musique de Juana.

Halo est le septième album de Juana Molina, il marque une nouvelle étape dans la voie aventureuse qu'elle trace depuis de nombreuses années. Juana poursuit "une trajectoire évolutive de sa propre invention" (Pitchfork), son art et son style si personnels, sa musique "étrange et fascinante" y atteignent "des sommets de plus en plus obsédants et habités" (SPIN magazine).

Les douze morceaux de Halo regorgent de rythmes hypnotiques qui semblent tirer leur énergie de rituels immémoriaux; d'explorations timbrales et de paysages sonores en mouvement perpétuel; de textes énigmatiques qui abordent souvent la sorcellerie, les prémonitions et les rêves, toujours utilisés comme des métaphores traduisant des états émotionnels; de mélodies, bien évidemment, portées par des voix qui s'écartent parfois des mots et des significations pour être réduits à des phonèmes ou des onomatopées.

Juana approche la musique d'une façon très physique, très intuitive: tout instrument et toute source électronique qu'elle utilise devient une extension de son corps, et sert à exprimer des sentiments et des humeurs. C'est de la magie, dans son sens le plus ancien de "art" ou "techné":  un processus qui articule le savoir et le faire,  afin de produire quelque chose qui n'existait pas auparavant.

Halo a été enregistré dans le studio de Juana Molina (dans une cabane située dans le jardin de sa maison, dans la banlieue de Buenos Aires), et au Sonic Ranch Studio au Texas, avec la participation d'Odin Schwartz & Diego Lopez de Arcaute (qui accompagnent Juana sur scène), d'Eduardo Bergallo (qui a participé au mixage de ses précédents albums), et la contribution de John Dieterich,  guitariste de  Deerhoof, qui apparaît sur deux titres.

[inspiré par l'essai de Gabriel Galli sur la musique de Juana Molina]


Releases

JUANA MOLINA - Wed 21
JUANA MOLINA
Wed 21
cram220
JUANA MOLINA - Un Dia
JUANA MOLINA
Un Dia
cram230[out25/08/17]
JUANA MOLINA - Un Dia
JUANA MOLINA
Un Dia
cram230
JUANA MOLINA - Son
JUANA MOLINA
Son
cram229