"Rare SSR Electronica ’88-94 (Crammed Archives 1) "

Comme annoncé, nous célébrons le 42ème anniversaire du label en exhumant deux pans différents du catalogue et de l’histoire mouvementée de Crammed Discs.

D’une part, nous avons commencé à réactiver la mythique série Made To Measure (dédiée aux musiques ambient, néoclassiques, expérimentales etc.) avec de nouvelles productions et des rééditions vinyles remasterisées d’albums classiques.

De l’autre, nous allons redécouvrir certaines tendances de musique électronique que nous explorions durant les années 80 et 90, en publiant numériquement environ 250 morceaux devenus introuvables, car uniquement parus à l’époque en format vinyle, pour la plupart. Ces rééditions vont se déployer en plusieurs phases, chacune consistant en une compilation et plusieurs EPs d’artistes individuels (voir plus bas le planning des sorties).


La vague initiale de rééditions sort le 17 juin sous la bannière Rare SSR Electronica ’88-94, elle est consacrée à la première période de notre sous-label électronique SSR (qui, avec ses labels-frères Language et Selector, a fait paraître des dizaines
 d’albums et de EPs par des artistes tels que Carl Craig, Snooze, Juryman aka Ian Simmonds, DJ Spinna, 4hero & Tek 9, Bleep aka Biosphere, Telex, DJ Morpheus et de nombreux autres.

Cette première phase comprend une compilation de 24 titres, et cinq EPs ou albums, par The Gruesome Twosome (aka Samy 
Birnbach/DJ Morpheus + Per Martinsen), Solar Quest, le maestro écossais de la rave et de l’ambient, Syamese (le sus-mentionné Per Martinsen, aka Mental Overdrive), Avalon (US/BE) et le T.O.S. EP (un projet qui a posé les bases de la scène électronique norvégienne).

La compilation digitale Rare SSR Electronica ’88-94
 
contient des titres par les artistes décrits dans l’historique de SSR qui figure ci-dessous. En voici la tracklist:


01 The Gruesome Twosome -
Hallucination Generation
02 Syamese
- Drum
03 Mr Big Mouse (Hollander & Kenis)
- Drop That Ghetto Blaster! (feat. Karen Finley)
04 + (Positive)
- Change This Circus !
05 Farida International
- Security (feat. Mr Big Mouse & Foreign Affair)
06 Bleep (Biosphere)
- Sure Be Glad When You’re Dead
07 Syamese
- Absorbia
08 Alegria (Bjørn Torske)
- Danger
09 Avalon
- Linked (Move D remix)
10 YBU
- Keep It Up (Instru-mental)
11 YBU feat. Jonell
- Soul Magic - 5.12 Edit
12 YBU feat. Anneli Marian Drecker
- Keep It Up (Mixed By Bwana Mpuku For Mr. Big Mouse)
13 Hans G
- Camanche
14 Photon
- Doin’ Our Thang (Alien)
15 Solar Quest
- One Nation
16 Anything You Like
- A1
17 Hans G
- Geronimo
18 Photon
- Doin’ Our Thang (Radiant)
19 Solar Quest
- Acid Nation
20 Bobvan
- Go With The Flow (Coconino World Remix by Mr Big Mouse)
21 Twin Freaks
- Agent Cooper Lurvs Coffee (Loglady Remix)
22 Sacher Musak
- Gorba The Chief
23 Avalon
- Midsummer’s Night Dream
24 Bleep (Biosphere)
- The Launchpad (Boomerang Mix)




EPs / albums séparés:


The Gruesome Twosome - Hallucination Generation (7 titres)

Un morceau de breakbeat sauvage avec des voix métalliques, sinistres et ironiques, et des fanfares de cuivres cinématographiques, 
Hallucination Generation a fait irruption sur les pistes de danse en 1989. C’était le premier morceau concocté par l’alliance impie formée par un certain Lord Solomon Pearbrook (aka Samy Birnbach de Minimal Compact, alias DJ Morpheus), et le prodige de la techno norvégienne Per Martinsen (alias Syamese, Mental Overdrive ou Illumination), collectivement connus sous le nom de The Gruesome Twosome. Le morceau de la face B s’intitulait Hollywood Babylon Revisited (un clin d’œil au livre scandaleux du cinéaste Kenneth Anger). Pearbrook/Morpheus ont enregistré un peu plus tard l’album Candy For Strangers en collaboration avec Bertrand Burgalat, un disque regorgeant d’évangélistes corrompus de la télévision, de tueurs en série, d’acteurs déchus, d’affaires de drogue classées, de joueurs invétérés et de psychopathes en tous genres, tous dépeints avec un humour féroce. Paru aux États-Unis dans le cadre de la compilation Sampler et Sans Reproche de SSR, Hallucination Generation a cartonné sur les dancefloors américains et a figuré dans les club charts du Billboard. Cet EP comprend également deux morceaux produits en collaboration avec les artistes Mute Fortran 5 & Paul Kendall, et un remix Solar Quest de I’m The Light.

The T.O.S. EPs 
(10 tracks)

Fruit de la collaboration d’une demi-douzaine de jeunes producteurs de la ville norvégienne de Tromsø, ces deux EPs sont sortis en 1991 et ont jeté les bases de ce qui est devenu plus tard une scène de musique électronique dynamique (avec des artistes tels que Todd Terje, Lindstrøm, Prins Thomas et plus). L’atmosphère et les paysages de Tromsø (situé bien au nord du cercle polaire arctique) pourraient expliquer en partie le son spécial créé par le T.O.S. crew (T.O.S. étant le code de l’aéroport local), tout comme  le son pop ambient de Bel Canto. Les dix titres des T.O.S. EPs ont été principalement écrits et produits -dans diverses combinaisons- par Per Martinsen (alias Syamese et Mental Overdrive, apparaissant ici sous le nom d’Alien Nation Corporation), Geir Jenssen (alias Bleep, qui est devenu un artiste ambiant de premier plan avec son projet Biosphere), Hans Grottheim (aka YBU), Ole Mjøs (Ismistik) et, last but not least, Bjørn Torske (Ismistik), qui a produit ses premiers morceaux sur ces EPs, avant de collaborer avec Röyksopp (qui a lui aussi émergé de Tromsø) et d’influencer la plupart des artistes de la scène techno norvégienne.  Les T.O.S. EPs ont été enregistrés en partie à Tromsø et en partie dans le studio SSR/Crammed de Bruxelles, où Martinsen, Grottheim et Jenssen étaient basés à l’époque.


Solar Quest - A+B=C in D# (9 tracks)

D’une durée totale de plus de 100 minutes, cette collection comprend les titres issus des trois EPs enregistrés par Solar Quest pour SSR au début des années 90. Solar Quest est le pseudonyme du musicien écossais George Saunders, qui a écumé les raves et les festivals européens, avant d’enregistrer l’un des albums d’ambient techno les plus emblématiques de cette époque (Orgship, publié sur SSR en 1994), lequel connaît un remarquable regain d’intérêt sur les plateformes de streaming. Les neuf titres inclus ici comprennent des morceaux acid qui dépotent, ainsi que des atmosphères plus planantes qui annoncent son travail ambient. Au fait, nous allons bientôt rééditer un autre album ambient enregistré par George Saunders: Sonic Bloom, paru sous le nom de Entropica.

Syamese - Pure Sickness (7 tracks)
Per Martinsen est incontestablement l’un des musiciens techno norvégiens les plus influents et prolifiques. Comme raconté plus haut, il vient s’installer à Bruxelles en 1989 pour rejoindre ses amis du groupe Bel Canto (signé chez Crammed à l’époque), et produit ses premiers titres pour SSR sous le nom de Syamese. Il collabore également avec Samy Birnbach avec lequel il forme The Gruesome Twosome project, avec Nils Johansen de Bel Canto pour le EP de +(positive), avec Hans Grottheim (Photon) etc. Il produit ensuite une série de disques plus hardcore pour R&S (sous le nom Mental Overdrive), de la techno ambient avec son projet Illumination, et bien d’autres disques qui paraissent chez Virgin, Smalltown Supersound, le label de Prins Thomas, Full Pup, et sur son propre label Love OD Communications, qui est toujours actif. Le Pure Sickness EP contient d’excellents exemples du travail inventif de Per Martinsen à ses débuts, et est complété par deux versions de son titre Drum, un classique underground de l’époque.

Avalon - Earth Water Air Fire (17 tracks)

Né aux USA, Tim Handels a vingt ans lorsqu’il publie ces excellents album et EP chez SSR. Tim raconte: “Mes aventures musicales ont débuté en 1992 avec SSR Records. Mon premier maxi est paru sous le nom de THC, j’ai ensuite adopté le nom Avalon pour mon album ‘Earth Water Air Fire’, en 1993. Avance rapide vers les années 2020: je produis de la musique pour la télévision, et mes titres sont utilisés par des chaînes telles que Canal+, BBC TV, CNN, Channel 4, ITV, ABC, National Geographic TV etc.”. Jamais publié sur les plateformes digitales, l’album d’Avalon est augmenté du Fish/Linked EP (1995), qui comprend deux titres originaux ainsi que des remixes par le duo londonien The Arc et par le producteur allemand Move D alias David Moufang (ex-Deep Space Network), ainsi que le beau titre d’ambient techno Midsummer Night Dream, mixé avec Solar Quest. A l’époque, le magazine britannique de référence Mixmag avait imaginé que l’album d’Avalon “sonne comme s’il avait été enregistré dans un vaisseau spatial en position géostationnaires au-dessus des Andes… vraiment profond”.


Histoire de SSR - tome 1

Depuis la fin des années 80 et tout au long des années 90, Crammed a publié plus de soixante albums et des dizaines d’EPs de musique électronique pointue sur ses sous-label SSR (Sampleur et Sans Reproche), Language et Selector. Tout aussi éclectique que son label-mère Crammed Discs, SSR a exploré une grande variété de styles musicaux, allant de la house à la techno en passant par le downtempo, l’ambient, le breakbeat, la drum’n’bass et le hip-hop, par des artistes tels que Carl Craig, Snooze, Juryman aka Ian Simmonds, DJ Spinna, 4hero et Tek 9, Bleep aka Biosphere, Telex, DJ Morpheus et bien d’autres.


Voici une description de SSR parue récemment dans The Vinyl Factory UK :
C’était la fin des années 80 et le fondateur du label, Marc Hollander, suivait son intuition. Il avait déjà sorti de la musique électronique avec Crammed Discs - le morceau proto techno 
Saure Gurke avec son propre groupe Aksak Maboul en est un bon exemple - mais SSR était censé expérimenter pleinement ce nouveau genre musical encore jeune et passionnant. Bien en avance sur son temps, SSR 
Records a publié de la musique d’artistes européens et américains qui n’avaient souvent pas encore percé. Le sous-label de Crammed Discs a tracé son chemin en serpentant entre divers styles. La direction artistique fut d’abord assurée par Hollander, rejoint plus tard par le chanteur de Minimal Compact Samy Birnbach alias Dj Morpheus. SSR peut s’enorgueillir d’environ 200 parutions dont la longue liste de noms passionnants se lit sur leur page Discogs presque comme une sorte de who’s who de cette période. (Koen Galle)

Comme raconté dans la présentation du Rare Early SSR Electronica EP (sorti le 27 mai 2022), la première poignée de EPs parus sur le label mêlaient influences techno précoces et couleurs extra-occidentales. Certains de ces titres ont connu un joli succès en Europe et aux US tant dans les clubs underground que mainstream: le Hallucination Generation de The Gruesome TwosomeA Byte of AMC de Bleep aka Biosphere (qui rendait hommage au duo hip hop mancunien Kiss AMC et leur titre culotté A Bit of U2, et contenait également la voix de Sussan Deyhim, extraite de l’album -récemment réédité- Desert Equations), ainsi que deux productions de Mr Big Mouse, un alias brièvement utilisé par Marc Hollander & Vincent Kenis (Crammed/Aksak Maboul), dont Drop That Ghetto Blaster! (une réponse, dans la tradition des ‘answer tracks’ au tube Theme from S’Express - “joue avec et repousse les frontières de la house… totalement addictif”, selon le New Musical Express).


A ses débuts, SSR rassemblait également certains des meilleurs représentants de la scène techno qui allait bientôt émerger en Norvège: Bleep (alias Geir Jenssen, connu plus tard sous le nom de Biosphere) et Stakhanov (c’est-à-dire la moitié de +(positif), alias Nils Johansen) étaient membres de Bel Canto. Le groupe avait déménagé de Tromsø (dans le nord de la Norvège) à Bruxelles pour se rapprocher de leur label, et ils ont rapidement été rejoints par leurs amis Per Martinsen (alias Syamese et Mental Overdrive) et Hans Grottheim (qui a sorti des disques sous divers pseudos, dont Anything You Like et YBU). Les deux singles de Hans en tant que YBU comprenaient respectivement la voix de la chanteuse de Bel Canto, Anneli Marian Drecker et celle d’une chanteuse anglaise nommée Jonell. Ils ont tous les deux connu un succès remarquable, Soul Magic (avec ses vocaux répétitifs «yeah… feeling…») devenant même un titre emblématique des clubs, marquant le virage funky/chill qui a eu lieu vers 1991.

Un autre morceau de Hans Grottheim, très différent, a lui aussi bien fonctionné : «A1 de Anything You Like est le plus fou des morceaux, et est complété par deux autres titres ébouriffants, B1 et B2», écrit l’hebdomadaire musical britannique Melody Maker en août 1991. Le communiqué de presse disait: «Produire de la musique n’est pas le problème. Mais avec tous ces noms de groupe Triangle 909, Amoeba Gene Factor Warp, 200 Zillion Something On Acid, il devient de plus en plus difficile de nommer un nouveau projet, alors après beaucoup de temps, SSR présente fièrement Anything You Like et leurs morceaux A1B1 et B2»

Ce noyau dur de la scène musicale électronique norvégienne montante conduit ensuite à la production des deux tomes du T.O.S. EP (voir plus haut)


D’autres personnalités intéressantes se joignent rapidement à la fête: Sacher Musak (produit par Bobvan) sort quelques singles inspirés d’événements politiques (Van Den Beat et Gorba The Chief), et Twin Freaks de Bobvan a été inspiré par vous-savez-quoi. Le 
jeune producteur américano-belge Avalon signe avec SSR et produit un album. Idem pour le musicien et DJ écossais George Saunders aka Solar Quest (voir plus haut)

À partir de 1994, notre production de musique électronique évolue et se diversifie. D’abord avec l’inauguration de l’emblématique série de musique électronique ambiante Freezone, puis avec le lancement de deux labels frères: Language basé à Londres (avec Tony Thorpe aka Moody Boyz à la barre), et Selector, basé à Paris, dirigé par Catherine Piault et porté sur la drum’n’bass, tandis 
qu’au même moment DJ Morpheus prenait les fonctions de co-A&R chez SSR. Cette phae sera documentée par la 3e série de rééditions, la Crammed Archives 3.

Soit dit en passant: durant toute cette période, chez Crammed Discs, nous faisions simultanément beaucoup d’autres choses: c’est notre même petite équipe, dirigée par Hollander & la co-directrice Hanna Gorjaczkowska (et soutenue par le producteur maison Vincent Kenis) qui a non seulement travaillé sur la production et la sortie de tous ces disques de musique électronique, mais aussi sur les albums de Zap Mama, Taraf de Haïdouks, Dominique Dalcan, ainsi qu’une vingtaine d’albums parus sur Made To Measure, etc. Un fait difficile à appréhender à l’époque, tant les styles de musique, les tribus et les chapelles étaient bien plus cloisonnées qu’elles ne le sont aujourd’hui.



Crammed Archives - calendrier des parutions digitales

27 mai 2022

The Rare Early SSR Electronica EP


17 juin 2022
Rare SSR Electronica 1988-94 (Crammed Archives 1) 
: compilation de 24 titres
The Gruesome Twosome 
Hallucination Generation

Various Artists
 - The TOS EP
Solar Quest
 - A+B=C in D#

Syamese
 - Pure Sickness
Avalon 
Earth Water Air Fire

Automne 2022
Phase 2: Rare Global Pop 1980s (Crammed Archives 2)

+ 6 EPs rares


Printemps 2023

Phase 3: Rare Electronica 1994-01 (Crammed Archives 3)

+ 4 EPs rares 


Automne 2023

Phase 4: Rare Electronica B-sides 1988-97 (Crammed Archives 4)




Releases

CRAMMED ELECTRONICA ARCHIVES - Rare SSR Electronica ’88-94 (Crammed Archives 1)
CRAMMED ELECTRONICA ARCHIVES
Rare SSR Electronica ’88-94 (Crammed Archives 1)
digital
CRAMMED ELECTRONICA ARCHIVES - Rare Early SSR Electronica EP
CRAMMED ELECTRONICA ARCHIVES
Rare Early SSR Electronica EP
cram3151:out27may